La Gran Partita pour instruments à vent présente des affinités avec le monde de l'orgue français des Lumières, comme en témoigne la transcription de Vincent Genvrin, enregistrée sur l'instrument de Clicquot de Saint-Nicolas des Champs (1777) contemporain de l'œuvre (c. 1783).

MOZART - Gran Partita - Vincent Genvrin
réf. Hortus 071


 
Les sept dernières paroles du Christ - Vincent Genvrin
 

1 – 2 Largo – Molto allegro [extrait sonore]
3 – 5 Menuet
6 Adagio [à quatre mains]
7 – 9 Menuet
10 – 11 Romance [Adagio] – Allegretto – Adagio
12 – 18 Tema con variazioni
19 Finale

 
Au sujet de mon précédent enregistrement, consacré à une transcription des Sept dernières paroles du Christ de Haydn, une plume des plus autorisées écrivait, dans Le Monde de la Musique :

« Une initiative intéressante, mais qu’il ne faudra pas renouveler trop souvent. »

Doté d’un inaltérable esprit de contradiction, je décidai de « m’attaquer » immédiatement à une autre œuvre emblématique du classicisme viennois, toujours dans le but d’illustrer l’orgue François Henri Clicquot dont j’ai le bonheur d’être titulaire.

Quelques mots ne seront pas inutiles pour expliciter à nouveau ma démarche. [...]   

Vincent Genvrin

Remerciements au père François Gonon, curé de Saint-Nicolas des Champs, ainsi qu’à Jean-Luc Etienne, Jean-Marc Leblanc, Frédéric Chapelet, Matthieu Odinet et Arnaud Deutz d’Arragon pour leur aide et leurs conseils.

Enregistré les 2 et 3 mai 2009
Ingénieur du son : Roger Lenoir
Assistants de registres : Yoann Tardivel Erchoff et Frédéric Chapelet
Accord et maintenance de l’instrument : Denis Lacorre et Michel Goussu

Retour aux enregistrements Suite